• Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)  Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)

    HO Chi Minh :

    Premiere pensee a la sortie de l'aeroport : "où est l'air pour respirer ?!" Quelques pas plus loin, je comprend qu'il n'y en aura pas plus... Une chaleur ecrasante remplace les 8 degres que nous avons quittes 24h plus tot... Il va falloir s'y habituer !!!!

    Ho Chi Minh, LA ville par excellence... Klaxons aux melodies diverses et variees, bruit incessant de la circulation, des centaines de motos au metre carre, enseignes lumineuses et clignotantes des hotels et restaurants, petites echopes en tout genre, installations electriques suspendues... Pour ne pas prendre peur, il faut se laisser emporter dans ce tourbillon etonnant, peut etre meme agressif...

     

     Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)  Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)

    Buildings et grands hotels luxueux cotoient des quartiers beaucoup plus populaires ou se succedent petites echoppes vendant de tout et de rien... Puis au detour d'une rue, nous decouvrons le marche Binh Tay, ou s'entassent de facon bien ordonnee des centaines d'articles (chapeaux, casques de moto, tissus et robes aux couleurs eclatantes...), plantes medicinales, fruits et autres denrees sechees non identifiees... Apres un repas dans ce petit marche local, et un jus de noix de coco nous partons a la decouverte des pagodes. D'inspiration Chinoise, ces temples mettent a l'honneur differents Dieux. Non surprises d'y trouver statuettes, fresques et batons d'encens, on y voit aussi des guirlandes lumineuses qui donnent un aspect on ne peut plus kitch a l'ensemble. Meme Marie dans les eglises catholiques a droit a son aureole clignotante !

     

    Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)  Ho Chi Minh (08/11/12 au 09/11/12)

    Enfin, le plus impressionant a Ho Chi Minh, reste sans aucun doute la traversee de route. Completement effrayant au debut, cela peut presque se reveler amusant ! Au fond, c'est un peu comme dans la vie : il ne faut pas attendre que la voie soit libre pour se lancer, sinon on reste sur le trottoir... Une fois engage, il ne faut pas regardertrop en avant, ni en arriere, mais plutot autour de soi, afin d'esquiver motos, voitures, bus, velos et autres objets roulants...

      

    Dans la rubrique "anecdotes et aleas du voyage" :

    A la sortie de l'aeroport, nous achetons notre premierticket de bus : 8000 dong... Le chauffeur nous rends des pieces de 5000 dongs. Le soir meme, lorsque nous voulons les utiliser pour payer notre premiere biere, la dame refuse... Elle ne parle pas anglais, mais les touristes d'a cote nous dise ne pas avoir vu une seule piece de monnaie en 3 semaines... Premiere arnaque : ces piece la ne s'utilisent plus !!!! Les touristes en question nous rachetent 2 de ces pieces collectors, pour un peu plus de leur prix... Quelques heures plus tard, nous apprenons d'un commercant que ces pieces la peuvent encore s'utiliser dans quleques grands magasins !!! Finalement notre arnaque se transforme en petite affaire  

      


    votre commentaire
  • Le Delta du Mekong

    Le Delta du Mekong

    Visite organisee du Delta du Mekong :

    Etant donne que nous avons peu de temps, c'est au sein d'un excursion organisee que nous decidons de visiter le Delta du Mekong.

    Des decouvertes magnifiques s'offrent a nous : ballade en bateau puis en pirogue sur le Mekong, degustation de miel, fruits secs, sake (il est 10h du matin !) bonbons a la noix de coco, poisson grille, fruits frais, ainsi qu'un petit concert tradditionnel...

     

    Mais tout cela a un arriere gout d'artifice: des dizaines et des dizaines de touristes cherchent le meilleur angle pour faire LA photo souvenir qui fait rever, essayant de mettre hors cadre les autres touristes qui en font autant... Les Vietnamiens jouent a la perfection leur role de locaux typiques, mais ne se donnent pas la peine d'ajouter "please" derriere leur "give money", injonction automatique a la vue d'un touriste...

    Se pose alors la question : Comment decouvrir cette region du Delta pourtantextraordinaire alors que tout est organise pour que l'on soit dirige la ou ils le souhaietent et que l'on voit que ce qu'il veulent bien nous laisser voir ??? Comment se defaire de cette etiquette "touriste=argent" afin de decouvrir de facon plus authentique un peuple et sa culture ? Par la suite nous eviterons ce genre d'excursions organisees car ce qu'on y voit n'est pas la realite, meme si les photos qu'on ramene sont bien plus belle, et qu'il est beaucoup plus simple de se laisser guider... et puis, la suitye du voyage nous apportera peut etre des reponses...


    votre commentaire
  • Muie Ne Muie Ne

    Puis nous quittons le bruit, la pollution, la foule... pour la petite ville de Muie Ne. Sur la carte on dirait plutot une nationale bordee d'hotels... en fait c'est effectivement cela, mais il n'y a presque pas de toursites, peu de circulation, et l'ensemble et tres sympa. Petit hotel a 15 dollars la chambre pour 2 avec piscine et vue sur la mer, que demander de mieux ?! A bord de notre scooter, nous partons visiter les environs ( les dunes de sable, le village de pecheurs, la source aux fees...) C'est vraiment un endroit magnifique...

     

    Muie Ne (11/11/12 au 13/11/12) Muie Ne (11/11/12 au 13/11/12) Muie Ne (11/11/12 au 13/11/12)

     Un petit footing sur la plage a 6h du matin me permet de decouvrir un monde en pleine activite, contrastant avec la nature qui s'eveille petit a petit... Des familles entieres sont deja au travail. Certains forment des chaines pour tirer les les filets hors de l'eau  et ramener des barques en forme de demi noix de coco alors que d autres trient machinalement coquillages et poissons d argent...

     

    Muie Ne (11/11/12 au 13/11/12)  Muie Ne (11/11/12 au 13/11/12)

    Quelques metres plus loin, j atteins la plage bordant le village de pecheurs. C est comme si je penetrais dans un autre monde... Ils sont la, assis par terre en petits groupes, trient, echangent et vendent leur butin. Un peu plue loin. une etrange agitation attire mon attention et derriere unmuret, je decouvre un petit marche et me retrouve a nouveau plongee dans leur monde. J avance, courbee en raison de la hauteur des baches, parmis tas de poissons a meme le sol, amoncellement de viande, etalages bien ordonnes de fruits et legumes, soupes qui mijotent... Puis je rejoins la plage, ou le soleil qui se leve dissipe petit a petit ce moment de magie. 


    1 commentaire
  • Nha Trang   Nha Trang

    Nous retrouvons a nouveaux la ville, mais Nha Trang n'a rien a voir avec Ho Chi Minh. Beaucoup plus recente, elle ressemble un peu aux stations balneaires que nous connaissons. Malheureusement il pleut... . L'occasion de tester mon super kway Queshua : resultat : il n'a pas du etre teste en Asie, il prend l'eau, mais seulement aux manches... Bref, nous sommes quand meme trempees !!!!

     

    Nha Trang (14/11/12 au 15/11/12)  Nha Trang (14/11/12 au 15/11/12)

    Nous visitons tout de meme la ville, notamment la pagode Long Lom et son Bouddha couché, le bouddha blanc et la cathédrale de Nha Trang, dont les néons et guirlandes clignotantes sont éteints, à notre plus grande déception !!!!!


    2 commentaires
  • Quy Nhon  Quy Nhon (15/11/12 au 16/11/12)

    Puis, nous partons pour Quy Nhon, une ville pas du tout touristique ou il est tres difficile de se faire comprendre... La pluie gache a nouveau notre visite et les paysages... Mais l'expérience est très... "locale" ! Nous aterrissons dans un hotel karaoke un peu louche sur les bords que ne sommes pas mecontentes de le quitter le lendemain matin, et marchons 1h sous la pluie pour trouver comment repartir de cette ville !!!!! sans parler de trouver quelque chose à manger... Toute une expédition !!!!

    Le trajet jusqu'à l'étape suivante est tout aussi local et  memorable : nous sommes entassees dans un minibus avec 16 vietnamiens. Le chauffeur conduit comme...... un Vietnamien... assises a l'arriere nous decollons a chaque bosse ou trou sur la route et fermons les yeux quand nous voyons arriver des voitures en face de nous alors que notre chauffeur est en plein depassement... et cela n'aurait pas tout son charme si le copilote ne se mettait pas mis a distribuer des sacs en plastiques et nos voisins a vomir dedans... Tout cela evidemment dans l'art et la maniere asiatique : sans bruits, sans odeurs, discretement, chacun s'essuie la bouche et jete son sac par la fenetre !!!!! sympa !


    votre commentaire
  • Hoi Han Hoi Han  

    Hoi Han Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12)

    Hoi Han. Avec ses rues pietones de la vieille ville, ses maisons de marchands Japonais, temples Chinois, Pagodes et ateliers d'artisanat. Ville aux milles couleurs, Hoi Han se pare de multiples tissus aux teintes eclatantes et aux motifs brodes. De magnifiques robes et Ao Dai (tenue ttraditionnelle) orenent les nombreuses echopes de confection. Par contre, on ne peut passerdevant une boutique sans se faire haper par les vendeuses, qui viennent meme nous chercher jusque dans la rue, faisant semblant de s'interesser a notre nom et notre origine avant de nous dire "do you want to see my shop ? very cheap!"


    Comme chaque ville, Hoi Han possede son marche ou sons, odeurs, saveurs et couleurs aiguisent nos papilles, bien que parfois rebutent notre palais et notre estomac d'europeen... Nous decouvrons ici de nouvelles delicieuses specialites comme les roses blanches (a base de feuille de riz et de viande), le cao lao (nouvelle sorte de nouille) ou encore les ban xeo (crepes croustillantes)...

    La pluie ne nous lache pas et c'est assez drole de voir se promener les gens avec des ponchos de toutes les couleurs qui fleurissent dans toutes les échopes et aux bras de qui a envie de se faire quelques dongs... Par contre, les habits, le matelas, le papier toilettes....... humides sont beaucoup moins droles !!!!

     

    Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12)  Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12)

    Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12)  Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12) Hoi Han (17/11/12 au 19/11/12)
     

    Enfin, une ballade a velo (sous la pluie pour changer) nous emmene a la decouverte des immenses etendues de sable de la plage Cua Dai et les apaisantes rizieres aux alentours...


    votre commentaire
  • Hue  Hue

    Nous quittons la charmante petite ville de Hoi Han pour Hue.

     

    Hue (19/11/12 au 22/11/12)   Hue (19/11/12 au 22/11/12) 


    C'est au coeur de la citadelle que Hue renferme les vestiges de son histoire. Vestiges detruits et histoire entachee par de nombreuses guerres et catastrophes naturelles, les batiments reconstruits ou renoves cotoient encore des ruines et terrains en friche. Que ce soit dans la cite pourpre interdite, les jardins ou les temples, on imagine au sein de ces murs la vie de la cour Vietnamienne. Enfin, le drapeau qui flotte a plus de 37 metres au dessus de la ville semble ancrer cette ancienne cite imperiale dans son histoire.

     

    Hue (19/11/12 au 22/11/12)  Hue (19/11/12 au 22/11/12)


    Nous partons ensuite a velo pour visiter les temples et tombeaux aux alentours de la ville. Dans une des pagodes, nous avons la chance d'assister a une priere faite par 3 enfant bonzes, a laquelle un de ces enfants m'invite a participer. C'est un tres beau moment. Le retour a velo est un peu plus sport car c'est l'heure qui pourrait correspondre avec notre "sortie du travail", a la difference que les routes sont remplies de scooters, velos et que les feux tricolorent sont la pour la decoration plus que pour la circulation !!!!

     

    Hue (19/11/12 au 22/11/12)


    Enfin, si le lonely dit que Hue n'est pas le meilleur endroit pour faire la fete, nous rencontrons un mexicain, un suisse allemand et 2 espagnoles avec qui nous passons une excellente soiree.


    votre commentaire
  • Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)  Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)   

    Apres avoir teste toutes sortes de transports vietnamiens, nous partons en direction de Hanoi en train de nuit. C'est de loin de trajet le moins inconfortable !!! et c'est apres 12h vietnamiennes, soit 15h que nous arrivons a Hanoi, tres grande ville qui compte 6 millions d'habitants.

     

     Hanoi et Baie d'Halong Hanoi et Baie d'Halong  Hanoi et Baie d'Halong Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)


    Nous avions decide de ne plus faire d'excursion organisees, mais nous sommes obligees de prendre un tour pour visiter la baie d'Halong. Nous partons donc pour 3 jours 2 nuits afin de decouvrir l'une des 7 merveilles de monde. Nous passons une journee puis la nuit sur le bateau, avec soiree karaoke (les Vietnamiens en sont fans !!!), et comme le groupe n'est pas d'un dynamisme exceptionnel, nous sommes les 2 seules touristes a vouloir participer avec l'equipage. Nous retrouvons au milieu de la baie d'halong a chanter le titanic en mi Vietnamien mi anglais... je vous laisse imaginer ce que cela peut donner!!! Nous passons ensuite une journee sur l'ile de Cat Ba avec le groupe puis restons 2jours seules afin de profiter de la plage. (le deuxieme jour nous profitons plutot du bistrot car il pleut des cordes!!!! evidemment!). Enfin, nous rejoignons un autre groupe pour rentrer sur Hanoi.

     

     

    Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)   Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)


    Bref, les visites, le bateau, l'hotel, les repas... tout est excellent... il faut neanmoins faire abstraction des centaines et des centaines de bateaux et de touristes entachant ces sublimes paysages et tres belles decouvertes. C'est vraiment domage, et en meme temps que faire ? nous somme nous aussi des touristes... Le temps n'est toujours pas avec nous, pour changer... mais la brume donne un cote mysterieux au charme des lieux.

     

     

    Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)   Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)

    Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)  Hanoi et Baie d'Halong (22/11/12 au 27/11/12)

     

    "Halong" ou "descente du dragon"
     des iles, cette legende raconte la formation.
     D'un coup de queue il forma le ilots,
     entaillant les montagnes avant de plonger dans les flots.

    Petites iles rocheuses et de vegetation,
    brisant au loin la ligne de l'horizon,
    par milliers se dressent et sortent de l'eau ,
    tandis qu'une brume mysterieuse leur forme un hallot.

    A l'interieur des ces blocs majestueux,
    s'ouvrent d'immenses grottes, palais somptueux,
    Ou pour seul architecte le temps,
    donne vie a chaques secondes, l'eternite d'un instant.

    La nuit tombant, d'immenses ombres se devoilent,
    masses imposantes reliant l'eau aux etoiles,
    Pecheur ou visiteur, l'Homme ne peut que louer sans fin,
    touchant du doigts ce tout alors qu'il n'est rien.

     



    Au retour, nous rencontrons un Israelien ayant les memes projets que nous pour la semaine a venir, nous partons donc tous les 3 en directions de Sapa. Apres avoir fait 1h de bus puis 1h30 de bateau, puis 5h de minibus, nous enchainons par 12h de sleeping bus dans des routes de montagne. Une nuit que je ne suis pas prete d'oublier!! Imaginez 50 personnes, sur des sieges-couchettes a 2 etages, genre lits superposes ou on ne peut pas s'asseoir. a se faire secouer comme des pruniers sur le 2eme etage (car le premier est reserve aux vietnamiens...), pas d'air pour respirer, des gens qui vomissent... Bref, un vrai bonheur...


    votre commentaire
  • Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  Sapa      

    Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  Sapa (28/11/12 au 01/12/12)

    Pays imaginaire tout droit sorti d'un reve. 

    Des montagnes verdoyantes nous entourent, une legere brume recouvre la vallee tandis qu'au dessus de nos tetes, des nuages sont pousses par le vent laissant apparaitre les rayons du soleil qui nous rechauffent (et oui, vous n'allez pas me croire mais il y a du soleil a notre arrivee !!! rassurez vous cela ne va pas durer...).

     

     Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  Sapa

    Tres vite, de toutes petites femmes aux traits marques, aux tenus chamarees, et aux parures tissees nous entourent. Ce sont des Hmongs, minorites ethniques peuplant les montagnes de Sapa. Une fois encore, notre statut de touriste nous rattrape et nous dechantons lorsque nous entendons cette phrase qui sonnera comme un refrain durant notre sejour "buy something from me !!!"La decouverte de leurs villages, de leur conditions de vie et de travail laisse sans voix. C'est comme si le temps c'etait arrete. 

     

    Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  Sapa (28/11/12 au 01/12/12)


    Outre un peuple etonnant nous decouvrons leur superbe environnement. Notre ballade dans les rizieres restera memorable. D'une part pour la beaute des paysages, mais aussi parce que nous nous perdons dans les riziere avec 2 Anglaises et une Israelienne, sans rien a manger et marchons 2h pour retrouver notre chemin... Mais tout est bien qui finit bien nous rejoignons une route et  stoppons un bus qui accepte de nous ramener (pour une somme bien trop elevee compte tenu de la distance evidemment !) 

     

    Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  Sapa (28/11/12 au 01/12/12)  

    Nous partons ensuite a la decouverte des villages alentours en moto, sous la pluie (c'etait trop beau!!!) Si le cote "wet" n'est pas de plus agreables, lorsque la pluie cesse et que le vent entraine brume et nuages, c'est un tout autre spectacle qui s'offre a nous. Spectacle ou la nature est seule actrice et realisatrice. Jouant de cette brume volatile, elle laisse apparaitre des tableaux, ou la geometrie temoigne de sa collaboration avec l'Homme. Tableaux dont il faut profiter avant que, quelques secondes plus tard, il ne soient recouverts a nouveaux. Le spectateur oublie alors appareil photo et prises de vue, pour se laisser guider dans ce jeu intrigant de mise en lumiere. 

     

    Sapa (28/11/12 au 01/12/12) Sapa (28/11/12 au 01/12/12) 

    Sur notre route nous rencontrons des enfants, seuls ou en petits groupes, sans aucun adulte veillant sur eux. Nous croisons un petit gracon d'a peine 5 ans nous regardant d'un air effraye. Nous le croyons perdu mais nous nous rendons compte qu'il est plus apeure par nous que par le fait d'etre seul sur cette grande route !


    votre commentaire
  • Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)  Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)      

    Transport local...

    Nous pensions avoir essaye tous les moyens de transport possibles du Vietnam... Mais nous etions loin d'imaginer que nous n'etions pas au bout de nos surprises... Bus local en direction de Bac Ha, pour le marche du lendemain : nous montons et tres vite le bus se rempli. Quelques km plus loin, nous nous arretons au milieu de la route pres d'une charette pleine de sacs et nous comprenons vite qu'ils vont etre transferes dans notre bus deja bonde... Mon sac se retrouve alors sur le toit sous des tonnes de tomates, et cette fois nous sommes plus que complet... Mais non, le chauffeur s'arrete trout au long du chemin pour prendre d'autre passager et collis en tout genres... Une fois que la porte ne ferme et ne s'ouvre plus car il y a trop de monde, le chauffeur faut rentrer les gens par les fenetres ! Nous nous retrouvons alors a 45 dans un minibus prevu pour 25 places ! sans compter les sac de fruits et legumes pour le marché !!!!!

     

     Bac Ha   Bac Ha

    Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)   Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)

     Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)    Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)

     Bac Ha  Bac Ha (01/12/12 au 02/12/12)

    Le  marché de Bac Ha : 

    Celebre marche haut en couleurs, il rassemble les minorites des villages environnents, notamment les Hmongs fleurs arborant  leurs costumes traditionnels flamboyants. Les touristes venus savourer l'ambiance sont encore noyes dans la foule rassemblant locaux et minorites. Nous profitons de la gaite, de la beaute et de la convivialite de ce rassemblement, degustant fruits et sepcialites locales. Puis vient deja l'heure de quitter cet etonnant petit paradis, bouillonant, ennivrant, vivant...

     

    Le retour...

    Ravies d'avoir vecu cette experience du bus local, mais tenant a notre vie, nous choisissons le bus touristique pour redescendre... Quand le chauffeur voulant depasser dans un virage sans visibilite et dans le brouillard se retrouve nez a nez avec un autre bus, et que le guide nous dit "il y a 30 morts par jour sur les routes du Vietnam, mais ne vous inquietez pas on est plus de 90 millions", on croise les doigts pour arriver entieres en bas...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique